PLOUF

Crédit Agricole Société Anonyme- CA.SA pour les intimes et maison mère de Crédit Agricole, condamné à payer le remboursement d’une somme contestée à un particulier sans défense ou plutôt sans autre défense que par lui même.Le cas de l’absence de respect – récurrent – par l’établissement bancaire concerné de la réglementation, et ce malgré la délivrance de la correspondance à ce sujet par la Banque de France nous a conduit à saisir la juridiction. Nous nous interrogeons désormais sur le caractère réel et sérieux du Crédit Agricole – partie perdante – à vérifier les coordonnées pour établir le paiement relatif au remboursement dès lors que l’ établissement bancaire n ‘ a effectué officiellement aucune demande de vérification de coordonnées comme le veut habituellement l’usage. Doit – on apprendre au Crédit Agricole les modalités et offres de services qu ‘il propose ??? Pourtant condamné et n’ayant de surcroît pas fait appel de la décision, le service juridique du Crédit Agricole affirme pourtant n’avoir fait commis aucune faute, raison pour laquelle il a été condamné, évidement. C’est donc tout naturellement parce qu’il n’a commis aucune faute que le Crédit Agricole est de nouveau convoqué pour les conséquences induites de la première affaire perdue. Audience le 08 février 2024.